Les défenseur.e.s de la forêt de Hambach sabotent les machines de la mine

10000000000004C2000006B5BB6A085C

« La nuit dernière (lundi 26 octobre 2015), nous avons saboté huit machines de construction dans la zone qui est en préparation pour la mine à ciel ouvert.

Nous avons coupé tous les câbles électriques et tuyaux hydrauliques que nous pouvions atteindre sur cinq excavateurs, deux bulldozers, un compacteur routier ainsi qu’une autre machine qui a l’air de coûter très chère. Les réservoirs et filtres à huile ont été remplis de sable, toutes les fenêtres ont été brisées, et d’autres composants mécaniques sabotés. Malgré toutes les mesures de sécurité prises par la RWE, notre action s’est déroulée sans aucun problème.

Cette action est ciblée contre l’opérateur RWE et leurs collaborateurs qui sont impliqués dans la mine à ciel ouvert, ces entreprises qui détruisent toute vie sur terre uniquement pour l’argent.
Alors que la grande majorité des allemand.e.s s’assoient tranquillement devant leur poste de télévision, distraits de la destruction journalière par des divertissements et des prophètes d’une croissance permanente, dans d’autres parties du monde, des centaines de milliers d’êtres vivants meurent et subissent les conséquences du changement climatique, causé en partie par la RWE.
Alors que la plupart devraient se rendre compte que nous ne pouvons pas les laisser continuer ainsi, c’est seulement maintenant qu’une petite minorité est prête à agir contre cette destruction, prête à mettre leur propre santé et liberté en jeu.

En réalité, trois de ces personnes sont dans les prisons de Cologne et Aix-la-Chapelle, pour avoir tenté d’empêcher la destruction de la Forêt de Hambach par la RWE.

Au cours de leurs arrestations, les trois activistes ont été maltraité.e.s par la police ou le service de sécurité de la RWE, un nez a été cassé et de nombreuses dents ont été brisées.

Par notre action, nous souhaitons donc montrer notre solidarité envers ces détenu.e.s en particulier, et faire savoir que nous ne nous laisserons pas intimider de quelque manière que ce soit. Car cela nous regarde tous et toutes !

Nous espérons motiver d’autres personnes à effectuer des actions similaires.

L’équipe du Chaos Engineering. »

12190060_635585899916457_6160961452728683443_n

Pour écrire aux activistes emprisonné.e.s :

Mister Blue, 1uJS932/15
JVA Aachen
Krefelder Strasse 251
52070 Aachen

Pour les deux autres, merci d’envoyer vos lettres et colis au WAA (Workshop for Action and Alternatives) à l’adresse suivante :

WAA
Kallsgasse 20
52355 Düren-Gürzenich

Vous pouvez également nous écrire un mail, nous l’imprimerons et il sera envoyé aux personnes emprisonné.e.s.

La vie en cellule peut être terriblement ennuyeuse. Souvent les lettres et les colis ne sont pas approuvés par les guichetiers. Généralement, le courrier mince, sans couverture rigide, au contenu non politique passe plus facilement. Mais s’il vous plaît, tentez aussi d’envoyer des textes ou documents politiques. Si ça passe, ça sera deux fois plus agréable pour nos camarades.

Sources : http://hambachforest.blogsport.de/2015/10/28/sabotage-action-monday-night/

http://325.nostate.net/?p=17661

D’autres publications sur la forêt de Hambach :                                                                                                                                                                                                   

Solidarité avec Jus ! (Jus a été libéré le 2 octobre !)

Dernières nouvelles de la forêt de Hambach

La forêt de Hambach

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s