Pourquoi nous défendons la Terre

Nous défendons la Terre de celleux qui veulent la privatiser, nous défendons la Terre de celleux qui pensent qu’elle leur appartient, nous défendons la Terre de celleux qui veulent la détruire !

Nous en avons assez de voir la terre où nous vivons être meurtrie ; là où il y avait des montagnes, il y a désormais des carrières. Nous ne voulons pas continuer à être indifférent.e.s devant la disparition des rivières, des forêts, des montagnes, et des animaux ; c’est pourquoi nous avons recours à l’action directe pour défendre la Terre.

Nous nous attaquons aux machines qui ravagent la terre ; nous les attaquons tout étant conscients que le problème ne vient pas des machines en elles-mêmes, mais du système capitaliste, qui est fondé sur la maximisation des retombées économiques, et cela peut importe le prix, y compris la dévastation de la planète.

Nous devons nous rappeler que notre planète a des ressources limitées ; le système capitaliste les exploite sans se rendre compte de leur capacité de régénération, ce qui signifie que la poursuite du capitalisme est une condamnation à mort pour notre planète. Il est urgent de mettre fin à ce système autoritaire et oppressif qui dévaste tout sur son passage.

Iels veulent nous faire croire que l’exploitation de la Terre et des êtres qui l’habitent, est nécessaire au progrès et à la civilisation. Nous nous demandons de quel progrès et de quelle civilisation iels parlent. Si le progrès signifie substituer ce qui était vert et naturel à l’artificiel gris de l’asphalte, alors nous sommes contre le progrès ; si la civilisation signifie imposer des frontières artificielles et condamner la moitié de la population à la misère pour que l’autre moitié puisse avoir des téléviseurs, des voitures et des téléphones portables de dernière génération, alors nous sommes contre la civilisation.

Nous pratiquons l’action directe ; nous attaquons et sabotons les machines en tant qu’instruments de propagande, et outils pour enrayer l’avancée de l’exploitation et de l’anéantissement de notre planète.

Nous lançons un appel à la rébellion contre le système établi ; nous lançons un appel en défense de la Terre ; nous lançons un appel à utiliser l’action directe comme un outil pour arrêter la violence.

Défendons la Terre !

A.N.I.M.A.L.S.
(Anarquistas Nómadas Indomesticables Misteriosas Activas Luchadoras y sensatos)

Alt Urgell, Cataluña, 24/04/2016

Source : [Earth First! Journal, texte original en espagnol : Contra Madriz]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s