Cela fait 5 ans qu’Abdul Haqq (Walter Bond) est emprisonné, souvenons-nous de son plaidoyer face à son jugement du 11 février 2011

haqq1

Je suis ici aujourd’hui parce que j’ai incendié l’usine de cuirs de moutons à Glendale, Colorado une entreprise qui vend des cuirs, des fourrures et la peau d’autres animaux morts.

Beaucoup de personnes pensent que je devrais avoir des remords quant à ce que j’ai fais. Visiblement j’en suis à ce moment accoutumé où je suis censé me mettre à genoux et demander le pardon. Je peux vous assurer que si j’avais le moindre remord je le ferais.

Mais je ne regrette aucun de mes actes. Et je n’ai pas peur de l’autorité de cette cour d’assises non plus. Car un système de lois qui donne des droits aux oppresseurs plutôt qu’aux opprimés est un système injuste.

Et bien que cette cour d’assises ait réellement du pouvoir, je remets en cause sa moralité.

Je doute que cette cour d’assises souhaite m’entendre expliquer les précautions que j’ai prise afin de ne faire de mal à personne, innocente ou pas, et encore moins m’entendre parler des conditions misérables dans lesquelles les vaches, moutons et visons vivent, avant de mourir, tout cela pour qu’une entreprise puisse faire de l’argent en les enfermant, en les exploitant et en les tuant.

haqq2

Bien évidemment, les propriétaires et employés de cette usine de peaux de moutons ne souhaitent pas entendre mes explications non plus, sinon ils ne seraient pas impliqués dans ce commerce de sang macabre et sinistre. Je ne vais donc pas gaspiller ma voix pour parler à des sourds.

C’est la raison pour laquelle j’ai choisi l’action directe illégale, parce que vous ne m’écouterez jamais. Peu importe combien de temps, nous, activistes pour les droits des animaux, tenterions de discuter et de vous raisonner, vous vous en foutrez toujours. Et bien, Mr Livaditis (propriétaire de l’usine), je me fous de vous.

Il n’y aucun terrain d’entente entre les gens comme vous et moi. Je tiens à vous rappeler que quelque soit la décision de la cour aujourd’hui, vous n’avez rien gagné.

La prison ne représente pas une épreuve infranchissable en ce qui me concerne. Dans une société où l’argent a plus de valeur que la vie, je suis honoré d’être un prisonnier de guerre, cette guerre contre l’exploitation et la chosification des autres espèces animales. Je tiens également à vous rappeler que je ne vous verserai jamais le moindre dollar de remboursement, pas le moindre. J’espère voir votre entreprise s’effondrer et vous étouffer à mort avec tous ces dollars que vous avez englouti en assassinant des animaux. J’espère que vous vous étoufferez et brûlerez en enfer.

haqq3

A celles et ceux qui me soutiennent, je tiens à vous remercier pour résister à mes côtés, en montrant à cette cour de justice et ces exploiteurs d’animaux que nous nous soutenons les uns les autres et qu’en tant que mouvement nous ne nous excuserons pas pour avoir recours à des situations d’urgence comme l’action directe.

Nous ne placerons en aucun cas les intérêts économiques au-delà de la sentience. Et nous n’arrêterons jamais d’éduquer, de perturber et de confronter les responsables qui assassinent notre Terre et ses nations animales.

A mes frères et soeurs vegans, nos vies ne sont pas les nôtres. L’égoïsme est le mode de vie des gloutons, des pervers et des fournisseurs d’injustice. Il a déjà été dit que tout ce qu’il faut pour le mal conquiert serait que les bonnes personnes ne fassent rien. A l’inverse, tout ce que nous avons à faire afin de stopper l’utilisation, la cruauté et le meurtre des autres espèces d ‘animaux est la résolution de se battre pour eux !

haqq4

Faîtes ce que vous pouvez, ce que vous devez, soyez des combattants vegans et de vrais défenseurs d’animaux et ne transigez jamais avec les assassins.

Le Front de Libération Animale est la solution.

Nous avons rarement vu un mouvement international et autonome aussi puissant. Vous ne pouvez pas rejoindre l’ALF mais vous pouvez le devenir. Et c’est la meilleur décision que j’ai jamais prise.

Lorsque vous quitterez cette cour de justice aujourd’hui, ne soyez pas consternés par mon incarcération. Toute la férocité et l’amour présents dans mon coeur vivent pleinement.

A chaque fois que quelqu’un libère un animal et détruit sa cage, mon coeur bat. A chaque fois qu’un activiste refuse de se mettre à genoux face aux lois qui protègent le meurtre, mon coeur bat. Et il bat à chaque fois, que la noirceur de la nuit est éclairée par les ruines en flammes d’une entreprise tirant profit de l’exploitation animale.

(jp)cdfire01: Photo of Denver fire fighters and arson investigators at the scene of a early morning fire at the Sheep skin Factory, at 510 S. Colorado Blvd.in Glendale.The fire started around 3:15 a.m this morning this was a two alarm fire. April 30, 2010. John Prieto/The Denver Post.

C’est tout ce que j’avais à dire, je suis prêt à aller en prison.

Source : SupportWalter.org

Walter est un activiste vegan straight edge de l’ALF (Animal Liberation Front) emprisonné pour avoir brûler de multiples bâtiments contribuant à l’exploitation animale et au commerce des drogues.

Abdul Haqq (Walter Bond) est toujours emprisonné, et devrait être relâché en Avril 2021. Vous pouvez lui écrire à cette adresse :
Walter Bond
37096-013
FCI Greenville
PO Box 5000
Greenville IL 62246

Pour plus d’infos sur Abdul Haqq :

Supportwalter.org

Libération de Karl Häggroth et des nouvelles de Abdul Haqq

« Vegan Straight Edge, ce que cela signifie pour moi » par Walter Bond

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s