Solidarité avec les camarades de Straight Edge Madrid !

0044-300x225

Straight Edge Madrid (collectif vegan edge antifasciste) vient de subir de plein fouet la répression étatique, voici de quoi il en retourne.

Secours Rouge (5 novembre 2015) :

Le mardi 4 novembre, dans le cadre d’une opération policière-judiciaire appelée opération « Ice », cinq militant.e.s du collectif Straight Edge Madrid ont été arrêté.e.s. Iels sont accusé.e.s d’appartenance à une organisation criminelle à but terroriste, de dommages et d’apologie du terrorisme. Les policier.ère.s politiques de la Brigade d’information de la police nationale disent avoir trouvé du matériel pour confectionner des explosifs, de la poudre et des manuels de fabrication de bombes. Iels sont aussi accusé.e.s d’avoir attaqué, avec des dispositifs incendiaires, quatre succursales de banques à Madrid ainsi que d’autres actions à Barcelone. En outre, comme de coutume, iels sont accusé.e.s de relations dans le cadre du GAC (Grupos Anarquistas Coordinados : les Groupes Anarchistes Coordonnés). Des documents et de la propagande concernant les groupes anarchistes ont été saisis, se référant aux anarchistes arrêtés le 30 mars dernier dans l’opération « Piñata ».

12195962_1540565002900099_5058377594036889848_n

Le chat noir émeutier (6 novembre 2015) :

Finalement, on apprend que six compagnon.ne.s (au lieu des 5 annoncé.e.s initialement) ont été arrêté.e.s lors de l’opération ‘Ice’. Deux d’entre elleux ont été envoyé.e.s directement en taule. Les autres devraient sortir sous caution. Durant la matinée du vendredi 6 novembre, des compagnon.ne.s se sont rassemblé.e.s en solidarité devant l’Audiencia Nacional.

Secours Rouge (7 novembre 2015) :

Après avoir passé deux jours au poste de police, quatre des six membres du collectif Straight Edge de Madrid arrêté.e.s ont été libéré.e.s aujourd’hui à midi contre caution de 20.000 euros par la troisième cour de l’Audience nationale. Les deux autres personnes restent en détention provisoire. La somme des dépôts des quatre personnes libérées s’élève à un peu plus de € 20,000.

Lors de l’opération la police nationale a accusé les détenu.e.s d’être « responsable de l’attaque avec des engins incendiaires de quatre succursales de banques à Madrid ». Une vidéo diffusée par la police montre que les détenu.e.s avaient des vis, des écrans d’ordinateur mais pas les « dispositifs incendiaires » que la police prétend avoir trouvés. Pour sa part, le collectif Straight Edge de Madrid a publié aujourd’hui sur sa page Facebook un communiqué annonçant sa dissolution.

12190902_949010701844196_6863263249414454688_n

Pour écrire à Nahuel et Borja :

Juan Manuel Bustamante Vergara
Centro penitenciario Madrid IV, Navalcarnero Ctra. N-V, km. 27.7 28600 Navalcarnero, Madrid, España.

Borja Marquerie Echave
Centro Penitenciario Madrid II
Crta. Meco, 5
28805, Alcalá de Henares

Borja a été libéré le vendredi 20 novembre !

12191930_607433389398057_607094132994012028_nCommuniqué du collectif SXE MADRID (8 avril 2015)

Publicités

Une réflexion sur “Solidarité avec les camarades de Straight Edge Madrid !

  1. Pingback: Vegan Pays Basque | Liberté pour Nahuel ! Nahuel askatu!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s