Le juge refuse d’abandonner les charges relevant de l’Animal Enterprise Terrorism Act : Déclaration de Kevin Olliff

activism_is_not_terrorism_sticker

Mauvaise nouvelle.

Cette semaine, le juge qui traite l’affaire de Tyler Lang et Kevin Olliff a rendu sa décision. Il refuse d’invalider l’Animal Entreprise Terrorism Act pour des raisons constitutionnelles. Ainsi, Tyler et Kevin sont donc toujours poursuivis pour avoir prétendument libérer des visons d’une ferme à fourrure, acte relevant de l’AETA.

Comme la décision a été prise au cours de l’appel, elle ne fait pas jurisprudence et il est toujours possible que l’Animal Enterprise Terrorism Act subisse des changements durables ou soit invalidée.

Malheureusement, la victoire à court terme qu’aurait été l’abandon des accusations actuelles à l’encontre de Tyler et Kevin n’a pas été remportée cette semaine.

Une importante interprétation a été donnée par le juge. En effet, il a déclaré que l’AETA devrait seulement être appliquée pour des dommages à la propriété réelle, et non au manque à gagner faisant suite au délit. Ces quelques mots ont d’importantes répercussions concernant les applications possibles de l’AETA, qui est l’une de nos plus grandes préoccupations.

La déclaration de Kevin sur la décision du juge est retranscrite ici, en intégralité :

« Bien que personne ne soit heureux de cette décision, Tyler et moi allons bien. La chose la plus importante dont il faut se souvenir est que nous aurons finalement une chance de tester l’applicabilité de la loi au sein des cours d’appel, là où les décisions sont prises au final. Personnellement je n’accepterai pas de résolution de cette affaire pouvant limiter notre droit à faire appel à ce sujet.

De plus, je n’ai même pas encore eu l’occasion de lire la décision du juge St. Eve, mais à ma connaissance son interprétation limite l’AETA de sorte qu’elle ne PEUT PAS être appliquée à la perte de profits, seulement à la propriété tangible. Ainsi, toute personne prétendant que vous pouvez recevoir des accusations fédérales pour avoir organiser une manifestation ou même crayonner un trottoir à la craie, n’a plus aucune raison de faire cette allégation. Et tous les autres n’ont plus aucune excuse pour ne pas être dans les rues et se bouger pour les animaux. 

Le reste est laissé entre les mains des tribunaux. En attendant, ce qui reste entre nos mains est la capacité à agir pour les choses auxquelles nous croyons, et aucune législation ou acte d’accusation ne doit être autorisé à nous détourner de cette tâche. »

S’il vous plaît, envoyez une lettre de soutien à Kevin :

KEVIN JOHNSON 47353-424
MCC Chicago
Metropolitan Correctional Center
71 West Van Buren Street, Chicago, IL 60605

Pour en apprendre davantage sur cette affaire :

L’audience du Jeudi 22 février sur l’Animal Enterprise Terrorism Act

Libération d’Eric McDavid et des nouvelles de Kevin Olliff

Kevin et Tyler : la peine maximale est doublée

Dernières nouvelles de Kevin Olliff

Tyler Lang a été libéré en Novembre 2013. Il est actuellement en liberté sous caution dans l’attente de son jugement.

Source : http://supportkevinandtyler.com/judge-denies-to-throw-out-aeta-charges-statement-from-kevin/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s