Pour chaque arbre, pour chaque animal

10850278_314138398788559_7630284336697889582_n

Beaucoup de choses ont été dites sur le rôle néfaste et anti-démocratique de la construction d’un Center Parc dans la forêt des Chambaran. Nous ne sortirons pas de détails techniques issus d’études de terrain, nous interpellons sur une idée simple. Pour comprendre le fond de notre pensée, il faut savoir que même si seule une partie de la forêt est rasée pour la construction de ce centre à touristes, ce sont des milliers d’arbres, abritant des milliers d’animaux, des milliers de vies qui sont ainsi purement éliminées.

C’est au nom de ces vies que nous parlons, nous défendons leurs intérêts, nous défendons un point de vue biocentriste.

Raser une forêt pour créer quelques emplois…Une logique écosuicidaire!

Nous sommes conscients de la misère causée par la crise du capitalisme au sein des masses populaires, mais que les choses soient claires, il est hors de question de justifier tout et n’importe quoi sous prétexte de créer des emplois.

Trop souvent la question de l’écologie est mise à l’écart devant l’urgence de la situation due à la précarité causée par le chômage. Résoudre la crise économique… en aggravant la crise écologique? Nous devons dépasser cette contradiction, et cela passe par un changement de société qui ne fera plus passer les intérêts de quelques décideurs avant ceux des écosystèmes, nous devons supprimer cette mentalité égoïste qui met la nature à notre disposition comme une marchandise ou un terrain de jeu.

Les humains ont besoin de la nature, la nature n’a pas besoin des humains.

D’un point de vue global, la Terre et son bon fonctionnement doivent être nos priorités si on veut assurer un avenir à l’humanité.

Le réchauffement climatique, les catastrophes naturelles, les pollutions atmosphériques, les marées noires, les conséquences des activités industrielles nous démontrent chaque jour que le capitalisme nous mène à la catastrophe.

Le massacre animal et la destruction de son habitat nous sont insupportables.

Tout le monde s’indigne de la destruction des forêts tropicales, poumons de la Terre, pourtant aucune mesure n’est prise afin de stopper ces ravages, que ce soit par un refus ferme de l’huile de palme ou de l’élevage comme modèle alimentaire, causes principales de déforestation.

Pire, lorsque l’on détruit une forêt en France, à coté de chez nous, seulement une poignée de personnes s’élèvent pour stopper ces pratiques d’un autre siècle, un siècle de destruction à grande vitesse depuis l’industrialisation et le développement du capitalisme.

En 2014, en période de crise écologique mondiale, on détruit une forêt pour implanter un centre à touristes ! C’est une aberration, un crime contre la nature.

Raser une foret pour un Center Parc, c’est ça votre tourisme vert ?

Quelques mesures «vertes» dérisoires et hypocrites, pour amadouer l’opinion publique ne nous feront pas oublier l’entreprise de destruction qui se cache derrière tout ça.

Car l’écologie, ce n’est pas une chose abstraite, c’est avant tout la préservation des êtres vivants contre l’invasion et la destruction par les activités humaines. L’écologie est la grande question du 21 siècle, nous devons nous adapter à cette réalité et non la nier.

La nature doit être préservée de la domestication, des investisseurs et de leur esprit totalement bourgeois, cette bourgeoisie qui ne voit dans la nature qu’une réserve de marchandises à disposition du capitalisme, une future vitrine aseptisée pour touristes.

Nous ne laisserons pas les machines massacrer les arbres et broyer les animaux sur leur passage, nous ne laisserons pas des patrons s’approprier des espaces sauvages.

ECOLOGIE RADICALE, MAINTENANT!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s