L’intoxication et le capitalisme

maxresdefault

Il y a un nombre inquiétant de personnes dans les communautés radicales qui dépensent tout leur argent dans l’alcool et le tabac. Ces mêmes personnes qui volent dans les rayons des petits commerces locaux parce qu’iels ne veulent pas payer pour de la nourriture, mais qui ensuite foncent dans les grandes surfaces pour dépenser le peu d’argent qu’iels ont dans quelques-unes des entreprises les plus horribles de nos jours. Il y a une vraie hypocrisie autour de l’alcool et du tabac lorsque l’on parle de consommation éthique : des « kids » qui protestent contre les grandes surfaces à cause du mauvais traitement de leurs employé.e.s ou de leur impact sur l’environnement, vont ensuite se fournir en cigarettes et alcool dans des magasins qui ont des impacts dévastateurs sur les communautés locales et qui ont été créés par des entreprises qui représentent tout ce qu’il y a de pire dans le capitalisme. Chapeau bas aux « kids » qui font au moins l’effort d’acheter local, ou de faire pousser/brasser leurs propres intoxicants, mais cependant l’industrie les asservit toujours autant, puisque plus dépendants iels sont à cette stimulation chimique, moins iels donneront de l’importance à la provenance de leurs intoxicants.

Faire pousser du tabac est extrêmement destructeur pour les terres ; après avoir servi trois ans à la culture du tabac, le sol est tellement appauvri que rien ne pourra pousser à ce même endroit pour les vingt prochaines années. Le tabac (produit par des esclaves et des servants) est la seule raison/cause de la survie de la première colonie anglaise en Amérique, et avec le nombre grandissant de colons blancs demandant des andains de terres tous les trois ans pour perpétuer l’économie coloniale, ce n’est pas un raccourci de dire que le tabac était l’une des principales motivations de la campagne génocidaire contre les indigènes de ce continent ainsi que pour la destruction de leurs terres, ce qui continue encore aujourd’hui. Ce procédé continue de partout dans le monde, car les entreprises de tabac absorbent constamment de nouveaux hectares de terres afin de nourrir les besoins de millions de consommateurs accros à travers le monde. Pour obtenir ces terres, les entreprises les volent au public ou aux tribus indigènes, les « achètent » aux paysan.ne.s tellement appauvris par le capitalisme qu’iels n’ont plus d’autres choix que de vendre (et il sera encore plus facile des les obliger à travailler dans les nouvelles usines), ou transforment les terres qui étaient à la base destinées à nourrir le peuple pour l’empoisonner à la place.

Dans la plupart des pays du Sud, le tabac est séché à l’air, un procédé intensif qui est responsable d’une déforestation massive ; un chercheur a estimé que la culture du tabac et son traitement correspond à un arbre sur huit coupé dans les pays en voie de développement. Et alors que plus de terres sont écologiquement dévastées à cause du tabac, le cycle s’accélère, de moins en moins de terres sont disponibles pour la production de nourriture, et de plus en plus de produits chimiques mortels et d’OGM sont requis. Les entreprises de tabac offrent des subventions et du soutien technique aux fermiers/fermières dans les pays en voie de développement, afin qu’iels passent de la production de nourriture à la production de tabac, et puisque les programmes d’ajustement structurel pour l’agriculture dans les pays en voie de développement n’existent plus, la plupart des fermiers/fermières n’ont pas d’autre choix que de se convertir à la production de tabac, accélérant la famine au sein de leurs pays et augmentant la dépendance au marché capitaliste. Le tabac est au coeur de ce système global horriblement pathologique d’agriculture capitaliste, qui favorise le droit des peuples riches à s’empoisonner au détriment du droit des peuples pauvres à se nourrir.

Texte écrit par xRiotFagx pour le fanzine Towards A Less Fucked Up World

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s