« Vegan Straight Edge, ce que cela signifie pour moi » par Walter Bond

Walt

Les drogues et l’alcool sont une perte de temps, d’énergie et de vie. L’abus de drogues et d’alcool mène à l’addiction ce qui est l’antithèse de la libération. La plupart des groupes et individus révolutionnaires sérieux du passé ont capitulé à cause des produits intoxicants. Les Black Panthers ou les mouvements de résistances des Amérindiens en sont des preuves flagrantes. Comme Malcolm X le disait : « A chaque fois que tu ouvres une bouteille d’alcool c’est un piège du gouvernement que tu ouvres. » Il avait complètement raison.

Les drogues et l’alcool ont toujours été un outil utilisé par les gouvernements pour éradiquer certaines cultures. Intentionnellement. Les drogues dures comme l’héroine et la cocaïne ont été utilisées pour rendre pacifiste quasiment tous les mouvements que le gouvernement considère comme dangereux. Le commerce et la production des drogues illégales marche main dans la main avec les lois, l’état, les gouvernements, les autorités et la police bien plus que la plupart des gens ne veuillent bien le croire.

Le commerce des drogues légales évolue plus vite qu’ils ne peuvent le rêver avec tous ces scientifiques tarés et producteurs assoiffés d’argent, ils/elles vendent de tout ; que ce soit contre la dépression ou l’anxiété, jusqu’au mal de lèvre ou doigt de pied, sans avoir la moindre idée sur les effets secondaires ou sur les générations à venir. Le commerce industriel des drogues travaille dur pour que ceux/celles qui résistent à l’addiction des drogues illégales vendues dans la rue et à l’alcool finissent par tomber pour celles vendues par leur docteur.

Les drogues, légales ou illégales, financent par millions de dollars les tests sur les animaux chaque année. Que ce soit pour tester l’addiction des primates à la méthamphétamine ou la dépression sur les beagles en les torturant et les isolant. Tout cela pour des statistiques sur les résultats des antidépresseurs. Cette industrie vicieuse et sinistre paie pour le business de la vivisection. Parlons également du conducteur bourré qui fonce dans les piétons lorsqu’il s’endort au volant. Il y a également un nombre énorme de violence domestique lié à l’alcoolisme. La violence sur les enfants, le viol, la molestation et les meurtres sont statistiquement souvent liés aux addictions. Sympa de voir le gouvernement propager de la violence avec chaque bouteille d’alcool qu’il produit. Et que les femmes et enfants souffrent éperdument à cause de l’alcoolisme des hommes.

Pour tout cela, et encore bien plus, je promeus le Vegan Straight Edge en tant que mode de vie essentiel pour chaque individu, nos communautés et la planète. Ce que beaucoup considèrent comme de l’abstinence est en réalité la mise en pratique de sa propre libération. La liberté d’addiction est l’une des formes les plus vicieuse d’esclavagisme jamais vu sur cette planète !

Vegan Straight Edge, selon ma définition : le véganisme est notre régime alimentaire et notre mode de vie, avec la raison éthique que les animaux existent pour leur propre autonomie et pas pour servir les humain.e.s. C’est également le rejet de la culture de l’alcool et des drogues récréationnelles dans nos vies personnelles. Et c’est aussi une position contre l’exploitation sexuelle sous toutes ses formes. Pour finir c’est un engagement à vie.

Pour la plupart des personnes qui n’ont jamais entendu parler de Straight Edge ou de Vegan Straight Edge auparavant, une petite recherche internet vous montrera des machos ‘dansant’ violemment, des groupes punk/métal qui privilégient leur style vestimentaire, des slogans et du design. Bien que cela fasse partie de la scène, et le côté ‘mode’ du Vegan Straight Edge existe bien, c’est le message et le mode de vie qui en est l’origine et la raison, pas l’inverse.

Avec la plupart des Vegan Edge vieillissants et disparaissant de la scène il est important de faire la distinction, pour que les jeunes découvrant cette culture puissent apprendre de nos expériences au lieu de rentrer dans le moule. Cela nous évitera aussi de devenir ces ‘vieilles’ personnes qui ne se rendent pas compte à quel point ils/elles sont ridicules dans leurs jeans serrés avec des coupes de cheveux ahurissantes. Mais je ne doute en aucun cas de la puissance que le Vegan Straight Edge a eut dans le passé et a encore de nos jours. Il nous a appris comment nous rendre plus puissants et plus confiants afin de combattre pour ce qui est positif. Pour beaucoup d’entre nous, il nous a sauvé de ces saloperies d’addictions lorsque nous étions au bord du désastre.

Le Vegan Straight Edge signifie absolument tout pour moi. Ce n’est ni la musique, ni les tattoos, ni la camaraderie qui fait du Vegan Straight Edge le battement de mon coeur. Toutes ces choses ont leur place, mais quand le concert est terminé, que les tattoos commencent à s’atténuer et que les amis partent et reviennent, c’est la façon dont nous vivons nos vies qui forgent qui nous sommes. Ce sont les choses que nous faisons et refusons de faire qui nous définissent. Le Vegan Edge comble le trou entre la rhétorique et la réalité. Ce n’est ni une pensée scolaire ni une croyance (bien que cela en fasse partie). C’est un essai pour rendre ce monde meilleur et le faire d’une manière plus agressive et directe. En démarrant par nous-mêmes et en affectant des cercles de plus en plus grands dans le monde qui nous entoure. En construisant une scène et une communauté dans le monde entier. En hurlant nos slogans et hymnes à nos foules alors que nous les hurlons à nous-mêmes. Pour les autres cela ressemble juste à un concert punk ou hardcore mais pour nous ce n’est pas juste un concert, c’est une confirmation.

Malheureusement pour beaucoup c’est une mode vide de sens. Quelque chose qui change avec les goûts musicaux. Il peut être dur avec le temps d’avoir un engagement à vie au véganisme, au mode de vie sans drogues et contre l’exploitation sexuelle, et si la substance n’est pas là ces personnes changent. Toutes ces personnes qui parlent de Vegan Edge quand ils/elles mangent leurs salades bien longtemps après avoir tout arrêté et gerbé sur ce qu’ils clamaient à une époque n’ont jamais vraiment été Straight Edge. Il est en de même pour ceux/celles qui affirment avoir abandonné.e.s le véganisme parce que cela ne correspondait pas à leur corps.

L’interconnexion marche dans les deux sens. Ce n’est le droit de personne d’empoisonner des (ses) enfants, une communauté ou l’environnement par la soif de l’argent, une oppression et la surconsommation. Il est vraiment étrange de voir les anarchistes qui sont si farouchement opposé.e.s aux grandes marques, à la publicité et au capitalisme mais consomment tous les soirs toute sorte d’alcool merdique ayant été utilisée par les blancs pour tuer les communautés indigènes et amérindiennes. Il est étrange de voir un.e vegan qui donne tant d’importance à la vie d’une fourmi ou d’un moustique puis fume un joint qui finance directement la violence et l’esclavage des villes entières de Latinos par les gangs ‘seigneurs de la drogue’. Arrêtez de vous foutre de ma gueule !

Pour finir cette analyse, il n’y aucun mode de vie, individu ou tactique qui prend tout en compte. Nous contribuons tous/toutes aux atrocités commises dans cette societé dans la vie de tous les jours. Mais ce n’est pas une excuse pour mettre les mains dans les poches et se foutre de tout. Nous ne sommes peut-être pas en mesure de sauver le monde du capitalisme, de la surconsommation, de l’exploitation des animaux, des humains et de la Terre aujourd’hui. Nous ne plongerons peut-être pas dans une ère de ‘Libération Totale’ demain. Mais nous pouvons nous sauver nous-mêmes et nous rendre plus puissant.e.s dans nos actions et paroles. Peu importe qui nous sommes, où nous sommes. Nous pouvons hurler pour un changement, faire ce changement, et forcer le changement. Dans nos vies et celles qui nous entourent. En étant vegan jusqu’à la fin de nos vies, et en ayant un mode de vie sans drogues.

Libération totale,

Walter.

Walter est un activiste vegan straight edge de l’ALF (Animal Liberation Front) emprisonné pour avoir brûler de multiples bâtiments contribuant à l’exploitation animale et au commerce des drogues. Il est actuellement emprisonné jusqu’en 2021 et ne peut utiliser internet. Il a besoin de dons pour pouvoir s’acheter un peu de nourriture vegan à l’intérieur de la prison. Pour plus d’infos, lui envoyer des dons ou une lettre : http://supportwalter.org/SW/

Walter Bond
37096-013
USP Marion CMU
PO Box 1000
Marion IL 62959

Walte

Publicités

3 réflexions sur “« Vegan Straight Edge, ce que cela signifie pour moi » par Walter Bond

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s